Des nouvelles de l’atelier

Ceux qui connais­saient les anciens locaux, ont pu se rendre compte des chan­ge­ments : sur­face réduite dont la moi­tié en sous-sol, en lieu et place de quelques espaces presque verts !
Mais au-delà, une fré­quen­ta­tion plus grande, une aug­men­ta­tion du nombre d’adhérents et quelques bou­chons depuis la ren­trée autour des postes de répa­ra­tion, mal­gré la pré­sence de Mar­tin et Alban, tou­jours prêts à don­ner un coup de main.
Ces der­nières semaines ont pu occa­sion­ner quelques frus­tra­tions chez des béné­voles ou des adhé­rents devant nos moyens limi­tés bien qu’optimisés.

C’est pourquoi nous nous réjouissons de l’arrivée depuis quelques jours d’un salarié supplémentaire, expérimenté, en contrat aidé au moins jusqu’à la fin d’année.

Il est 20h06 !
Tic-tac tic-tac, c’est l’heure de ran­ger !

Sa pre­mière mis­sion, en tant qu’animateur de l’atelier est d’assurer les per­ma­nences de l’atelier les mar­dis, mer­cre­dis et main­te­nant tous les ven­dre­dis, sui­vant les nou­veaux horaires.
Son rôle de conseil, d’aide et d’encadrement dans l’esprit de la charte de l’atelier, récem­ment adap­tée aux nou­veaux locaux, doit per­mettre une plus grande flui­di­té dans l’atelier.

En dehors de ces per­ma­nences, il par­ti­ci­pe­ra avec Guillaume et l’équipe béné­vole à l’organisation de l’atelier : ran­ge­ment et tri des pièces, amé­lio­ra­tion de l’ergonomie des postes de répa­ra­tion, désen­gor­ge­ment du stock de vélos don­nés, etc.
Ils ont com­men­cé à mettre en place le tra­çage de ces vélos grâce à une nou­velle fiche, mise au point et réa­li­sée gra­cieu­se­ment par la socié­té Erem, que nous remer­cions.

Pro­fi­tons de la sai­son plus calme pour rendre encore plus agréable et effi­cient notre ate­lier par­ti­ci­pa­tif.