LE VÉLO est mon geste barrière contre le COVID-19

Pour se pro­té­ger et pro­té­ger les autres, le vélo :

  • Réduit le risque de conta­mi­na­tion par contact avec les sur­faces ;
  • Évite l’en­gor­ge­ment de nos villes ;
  • Offre une acti­vi­té phy­sique régu­lière, ren­force le sys­tème immu­ni­taire, réduit les risques de dia­bète et de sur­poids ;
  • Améliore la qua­li­té de l’air ;
  • Soulage les axes forts et allège les trans­ports en com­mun.

Toutes et tous en selle !

Grâce au tra­vail des asso­cia­tions d’u­sa­gers du vélo et de leur fédé­ra­tion, le gou­ver­ne­ment et les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales ont main­te­nant bien com­pris les avan­tages du vélo pour lut­ter à long terme contre les ravages du Covid. Ils incitent à l’u­ti­li­sa­tion du vélo pour tous les dépla­ce­ments. Vous pou­vez béné­fi­cier d’un chèque-réparation-vélo de 50 euros pour répa­rer ou ache­ter un vélo d’oc­ca­sion, ou pour un accom­pa­gne­ment per­son­na­li­sé de vélo-école. Des voies de cir­cu­la­tion sont réser­vées aux cyclistes à Saint-Étienne et dans la plu­part des grandes villes. Les beaux jours arrivent : c’est le moment de mon­ter en selle !

Les amé­na­ge­ments cyclables sani­taires arrivent à Saint-Étienne