Autoradio : étape du 28 avril

Le Petit prix du Ligérien enfer­mé ne pou­vait pas­ser à côté d’un hom­mage à Robert Herbin. Commentaire de notre envoyé spé­cial assis­té de Robert Séchapatte.

maillot vert
L’image du jour, maillot vert et poteaux car­rés, hom­mage à Robert Herbin

Autoradio (A.R.) : François Mitte, vous nous avez encore sup­pris, cette étape a été menée sur un rythme très sou­te­nu, et avec un superbe final.

François Mitte (F.M.) : Disons que la mémoire des grandes heures de l’ASSE, même si l’on n’est pas fan de foot, fait par­tie de l’i­den­ti­té sté­pha­noise. Herbin, l’entraîneur, cette finale de ’76, ce maillot vert, cela trot­tait dans ma tête.

A.R. : Vous auriez pu vous conten­ter de faire l’é­tape et de nous dire un mot à la fin, mais vous avez rou­lé (sur place !), et vous vou­liez le maillot vert du meilleur sprin­ter, hom­mage à Herbin.

F.M. : Il y a de cela.

A.R. : Robert Séchapatte, aidez-nous a décryp­ter le sprint final.

Robert Séchapatte (R.S.) : François ne pou­vait pas se faire la ruse qu’il s’é­tait faite dans une étape pré­cé­dente. Le choix pour ce sprint était par­tir de loin, ou bon­dir à la fin. Sans vexer François, il n’a plus l’âge de se bon­dir des­sus, donc il a choi­si de se battre en un long sprint. De 76 secondes…

F.M. : Oui j’ai atten­du la fin de l’é­tape d’une heure, j’ai mis le grand bra­quet, j’ai regar­dé les poteaux car­rés du bal­con et j’ai fait le maxi­mum.

A.R. : Voilà une vic­toire au sprint récom­pen­sée par le maillot vert, qui nous fait oublier de par­ler de ces rumeurs du pignon de 19, mais l’ac­tua­li­té du jour prime. À demain…

Autoradio : étape du 29 avril

< Sommaire de toutes les étapes du Petit prix du Ligérien enfermé.