Mission réemploi : retours sur un projet

Par­mi les objec­tifs de l’as­so­cia­tion Oci­vé­lo, figure le déve­lop­pe­ment du réem­ploi. Don­ner une seconde vie aux vélos inuti­li­sés per­met de réduire le recy­clage de leurs maté­riaux. Cela favo­rise éga­le­ment l’u­sage de la petite reine : via l’a­te­lier, les cyclistes peuvent ache­ter ou répa­rer un vélo d’oc­ca­sion.


Enclencher une dynamique

Novembre 2015, La Chau­ve­tière

Dès jan­vier 2015, Oci­vé­lo cherche à aug­men­ter son acti­vi­té de réem­ploi par l’embauche d’une char­gée de mis­sion. La prise de contact avec Saint-Étienne Métro­pole (SÉM) per­met d’en­clen­cher une dyna­mique : en sep­tembre, Oci­vé­lo par­ti­cipe à l’o­pé­ra­tion de déchè­te­rie mobile « Place au tri ». En novembre, une récu­pé­ra­tion de vélos ponc­tuelle est orga­ni­sée sur la déchè­te­rie de La Chau­ve­tière.

Montage d’un collectif

Juin 2017, Roche-la-Molière

Oci­vé­lo sou­haite sys­té­ma­ti­ser cette récu­pé­ra­tion. SÉM accepte l’i­dée d’une conven­tion de par­te­na­riat si celui-ci est pas­sé avec toutes les struc­tures poten­tiel­le­ment inté­res­sées. Sur le modèle exis­tant déjà à Lyon ou Gre­noble, et avec le sou­tien de L’Heu­reux Cyclage, est créée en 2016 la « CLA­Vette sté­pha­noise » (pour Coor­di­na­tion Locale des Ate­liers Vélo). Elle regroupe alors Oci­vé­lo, Ça Roule et El’ane L’au­to­no­mie (aujourd’­hui Vélo en Quar­tier). Ça Roule quit­te­ra fina­le­ment la CLA­Vette, qui sera rejointe par Le Fer­railleur.

Premières collectes

Dépliant expli­ca­tif des actions de la CLA­Vette

La for­ma­tion de ce col­lec­tif débouche en juin 2017 sur une récu­pé­ra­tion men­suelle dans trois déchè­te­ries de la métro­pole : un same­di par mois, les vélos dépo­sés à Roche-la-Molière, au Soleil et à La Chau­ve­tière sont sau­vés de la benne à fer­raille pour être réem­ployés par le col­lec­tif. Ce par­te­na­riat est alors relayé par la presse locale : France Bleu et Le Pro­grès en font l’é­cho. Effec­tuées jus­qu’en novembre 2018, les col­lectes men­suelles auront per­mis de réem­ployer 260 vélos.

Dépôt permanent

Conteneur blanc vue de trois quart
Retrou­vez les conte­neurs blancs en déchè­te­rie pour entre­po­ser vos dons de vélos

C’est à cette date qu’é­vo­lue le fonc­tion­ne­ment du par­te­na­riat. Des conte­neurs sécu­ri­sés sont alors pla­cés dans les trois déchè­te­ries par­ti­ci­pantes. Ils sont finan­cés en par­tie par SÉM et par une sub­ven­tion de l’A­gence de l’En­vi­ron­ne­ment et de la Maî­trise de l’Éner­gie (ADEME), deman­dée dès février 2017 par la CLA­Vette. Entre temps, elle obtient éga­le­ment de SÉM que le pic­to­gramme des bennes à fer­raille, qui repré­sen­tait jus­qu’a­lors un vélo, soit rem­pla­cé par l’i­mage d’un aimant atti­rant une pièce de métal.

Il est donc désor­mais pos­sible de dépo­ser des vélos pen­dant toutes les heures d’ou­ver­ture des trois déchè­te­ries par­ti­ci­pantes. Le dépôt aux locaux des asso­cia­tions du col­lec­tif reste cepen­dant à pri­vi­lé­gier : les moda­li­tés sont dis­po­nibles sur cette page.

Votre vieux vélo peut encore servir. Déposez-le ici ! Pour les ateliers vélo en coordination : La Clavette stéphanoise.
Retrou­vez les conte­neurs en déchet­te­rie grâce à ce visuel.