Les enfants des Fogières de retour à l’atelier

À l’é­té 2016, Oci­vé­lo accueillait dans son ate­lier plu­sieurs jeunes de la Mai­son d’En­fants à Carac­tère Social des Fogières, située à Saint-Genest-Mali­faux. Leur Pro­jet Vélo était que chaque enfant accueilli aux Fogières dis­pose d’un vélo en état de marche.

L’a­te­lier Le Dérailleur d’O­ci­vé­lo a ain­si ouvert ses portes pour cinq séances, en dehors des heures d’ou­ver­ture habi­tuelles. En groupes de 3 à 6 enfants de 7 à 15 ans, accom­pa­gnés de leurs édu­ca­teurs, chacun·e a pu abor­der le réglage des freins et des vitesses, la pose d’une rus­tine, le dévoi­lage, le choix d’une selle, la pose d’ac­ces­soires (son­nette, éclai­rage, porte-bidon). Cela a per­mis de les sen­si­bi­li­ser à la sécu­ri­té appor­tée par un vélo bien révi­sé et à l’im­por­tance d’être tou­jours visible.

Logo Les Fogières
Cli­quez pour visi­ter le site des Fogières

Même si la concen­tra­tion des enfants est rela­tive, ils étaient bien impli­qués dans la répa­ra­tion de leur vélo res­pec­tif, enthou­siastes et atten­tifs aux conseils don­nés. Il a fal­lu mettre à l’aise ces jeunes en dif­fi­cul­té psy­cho-sociale pour qu’ils osent deman­der, qu’ils s’ins­tallent dans les lieux tout en res­pec­tant les règles d’u­ti­li­sa­tion de l’a­te­lier.

Quelques enfants étaient venus avec leur vélo, d’autres ont trou­vé leur bon­heur dans le stock d’oc­ca­sion de l’as­so­cia­tion. Les édu­ca­teurs en ont éga­le­ment pro­fi­té pour trou­ver des vélos adultes afin d’or­ga­ni­ser des sor­ties enca­drées avec les enfants.

Un atelier dédiéSuite à chaque séance, les retours des enfants comme des édu­ca­teurs ont été très posi­tifs, alors… ça recom­mence ! Deux nou­velles séance ont eu lieu au prin­temps 2017. À nou­veau, les enfants sont atten­tifs, ils posent des ques­tions. L’un dit n’a­voir pas com­pris et s’ar­rête pour ne pas faire de bêtise, attend qu’on lui redonne l’explication. Un autre, féru de méca­nique, se lance dans des répa­ra­tions plus avan­cées. Une fois encore, l’ex­pé­rience a été enri­chis­sante pour toutes et tous !