Autoradio : 1er mai de lutte

L’Autoradio paraît le 1er mai, pour rendre compte du temps de lutte, sur le Petit prix du Ligérien enfer­mé : François Mitte ne s’est pas défi­lé, il a fait l’é­tape et il a même défi­lé en por­tant des reven­di­ca­tions.

L’image du jour, (mon­tage lié au confi­ne­ment François Mitte et le web­mas­ter défilent).

Autoradio (A.R.) : François, vous avez fait de ce pre­mier mai un moment de reven­di­ca­tion, depuis votre bal­con. Il y a eu une mani­fes­ta­tion. Avec un accord una­nime, la par­ti­ci­pa­tion a été de 100% et les comp­tages des par­ti­ci­pants donnent une uni­té rare­ment vue : police 1, orga­ni­sa­teur 1, jour­na­liste 1. Mais quelles sont vos reven­di­ca­tions ?

F.M. : Nous avons une pla­te­forme qui com­porte deux points : les cadences de péda­lage, et la prise en compte de toutes les minutes en plus de l’heure.

A.R. : Pouvez-vous nous pré­ci­ser cela.

F.M. : C’est clair on nous fait péda­ler trop vite : 90 tours par minute, voire plus dans les attaques, limi­tons à 80, c’est bien assez. Et puis on dit que c’est une heure par jour, mais il y a 1 à 2 minutes d’é­chauf­fe­ment et 5 minutes de récup” cela fait au moins 67 minutes si c’est pas plus !

A.R. : Donc vous vou­lez des négo­cia­tions, sur ces bases. Êtes-vous prêt à vous asseoir sur la selle des négo­cia­tions ?

F.M. : Oui dès demain, avant l’é­tape.

A.R. : Donc à suivre pour cette page sociale du Petit prix du Ligérien enfer­mé.

Autoradio : étape du 2 mai

< Sommaire de toutes les étapes du Petit prix du Ligérien enfermé.