Le confinement, la pratique du vélo et l’amende : une réalité

Qu’est-il auto­ri­sé et qu’est-il inter­dit de faire à vélo en période de confi­ne­ment ? Après une période de flou, le minis­tère de l’Intérieur a publié le visuel ci-dessous. La réa­li­té du ter­rain n’é­tant pas for­cé­ment conforme, remontez-nous vos témoi­gnages !

APPEL À TÉMOIGNAGES : Recensement de verbalisations arbitraires de cyclistes depuis le début du confinement

Information de la part du Président de la Fédération des usa­gers de la bicy­clette (Fub), Olivier Schneider :

Pour rap­pel, la Fub n’in­cite pas à une pra­tique mas­sive du vélo et appelle cha­cun et cha­cune à res­ter chez soi tant que pos­sible. Toutefois, pour les dépla­ce­ments abso­lu­ment néces­saires (courses, tra­jet domicile-travail, etc.), il est offi­ciel­le­ment auto­ri­sé par le Ministère de l’Intérieur et recom­man­dé par la Fub d’u­ti­li­ser le vélo comme moyen de dépla­ce­ment. Vous pou­vez éga­le­ment vision­ner la vidéo récente de la Ministre, Élisabeth Borne, à ce sujet.

Suite au flou ini­tial et sur­tout face à des remon­tées de ver­ba­li­sa­tions arbi­traires depuis le début de la période de confi­ne­ment, la Fub sou­haite récol­ter des témoi­gnages de cyclistes ver­ba­li­sés ou répri­man­dés, afin de mieux mesu­rer l’am­pleur du phé­no­mène. Comptez sur nous pour agir en consé­quence. Retrouvez le résu­mé de notre posi­tion sur Twitter.

Si vous avez été verbalisé·e vous pou­vez répondre au ques­tion­naire (dis­po­nible ici), sinon nous vous invi­tons à le relayer lar­ge­ment, sur­tout si vous avez connais­sance de telles ver­ba­li­sa­tions dans votre entou­rage.

Afin de nous per­mettre d’a­gir effi­ca­ce­ment, nous vous deman­dons de répondre rapi­de­ment, idéa­le­ment avant le dimanche 29 mars, à 20h.

Je réponds !

Dénouement de la situation au 30 avril

La FUB a por­té le conten­tieux devant le conseil d’État, qui a rap­pe­lé au Ministère de l’Intérieur que l’u­ti­li­sa­tion du vélo est pos­sible pour tout motif auto­ri­sé de dépla­ce­ment.

Le conseil d’État à som­mé le Ministère de l’Intérieur de com­mu­ni­quer en ce sens.

Grâce à l’ac­tion de la FUB, les mes­sages du gou­ver­ne­ment à pro­pos de l’u­ti­li­sa­tion du vélo se cla­ri­fient et incitent aujourd’­hui à uti­li­ser le vélo.