Des aménagements cyclables lors de la réfection des boulevards Jules Janin et Victor Hugo ?

Fin juillet, Ocivélo écrit au pré­sident de Saint-Étienne Métropole pour deman­der que des amé­na­ge­ments cyclables soient ins­tal­lés lors des réamé­na­ge­ments de voi­rie pré­vus sur une par­tie du bou­le­vard Jules Janin et du cours Victor Hugo. Les adhé­rents de l’as­so­cia­tion et les cyclistes sté­pha­nois attendent sa réponse…

Voici le conte­nu du cour­rier envoyé à SEM :

A Saint-Etienne, le 30 juillet 2018

Mr Gaël Perdriau
Président de Saint-Etienne Métropole
2 Avenue Grüner – CS 80257
42006 Saint-Etienne Cedex 1

CC : Mr Marc Petit, 2° eme vice-président en charge de la mobi­li­té durable.
Mr Jean-Claude Schalk, vice-président en charge des voi­ries métro­po­li­taines
M. Gérard Loiselet, direc­tion de la voi­rie

Objet : déci­sion de réfec­tion de voi­ries et de trot­toirs d’un tron­çon de la contre allée du Boulevard Jules Janin entre la rue du Treyve et le bou­le­vard Thiers, du cours Victor Hugo entre le square Jovin Bouchard et la rue des Frères Maras et de la rue Masarik sans amé­na­ge­ments cyclables.

Référence AWS Achat :

2018-GTI-0028/BO

Monsieur le Président de Saint-Etienne Métropole,

OCIVELO est une asso­cia­tion dont l’ob­jet est la pro­mo­tion de la bicy­clette au quo­ti­dien et des modes actifs alter­na­tifs à la voi­ture, dans la métro­pole sté­pha­noise. Notre asso­cia­tion agit en faveur du déve­lop­pe­ment de la pra­tique du vélo « uti­li­taire » et de « loi­sirs », de la créa­tion d’a­mé­na­ge­ments cyclables urbains et d’i­ti­né­raires cyclables inter­com­mu­naux per­met­tant des dépla­ce­ments à vélo sécu­ri­sés. Ocivélo est membre de la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette (FUB) et de l’association « Rue de l’Avenir ». C’est dans ce cadre que notre asso­cia­tion conseille, encou­rage et accom­pagne les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales pour l’aménagement du ter­ri­toire en faveur des cyclistes et des autres modes actifs, tout en veillant au res­pect de la régle­men­ta­tion en vigueur.

L’Article L 228–2 du Code l’Environnement (trans­po­si­tion de l’article 20 de la LAURE / Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie) sti­pule à son article 1 que : « A l’oc­ca­sion des réa­li­sa­tions ou des réno­va­tions des voies urbaines, à l’ex­cep­tion des auto­routes et voies rapides, doivent être mis au point des iti­né­raires cyclables pour­vus d’a­mé­na­ge­ments sous forme de pistes, mar­quages au sol ou cou­loirs indé­pen­dants, en fonc­tion des besoins et contraintes de la cir­cu­la­tion. ». La lar­geur de la chaus­sée n’est pas un argu­ment oppo­sable à l’application de la loi LAURE.

D’autre part, le bou­le­vard Jules Janin fait par­tie des voi­ries pré­vues dans le niveau struc­tu­rant du sché­ma direc­teur cyclable voté en juin 2009 à l’unanimité par la com­mune de Saint-Etienne. Il s’agit de « créer de manière prio­ri­taire là où ce sera pos­sible, des iti­né­raires en site propre inté­gral, larges de type piste cyclable bidi­rec­tion­nelle ou voie verte urbaine. La lar­geur recom­man­dée est de 3 mètres »

La déci­sion de réfec­tion de voi­ries et de trot­toirs d’un tron­çon de la contre allée du Boulevard Jules Janin entre la rue du Treyve et le bou­le­vard Thiers ne prend pas en compte à notre connais­sance cet article 20 de la loi LAURE ni le sché­ma direc­teur cyclable de la ville de Saint-Etienne.

L’aménagement de pistes cyclables sur ce tron­çon est pour­tant néces­saire au regard de ces deux régle­men­ta­tions. La mise en place de « zone 30 » ou de « zone de ren­contre », de « SAS vélo » et de « céder le pas­sage cycliste aux feux de signa­li­sa­tion » pour­raient uti­le­ment com­plé­ter ce dis­po­si­tif.

La déci­sion de réfec­tion de voi­ries et de trot­toirs d’un tron­çon du cours Victor Hugo entre le square Jovin Bouchard et la rue des Frères Maras ne prend pas non plus en compte à notre connais­sance cet article 20 de la loi LAURE ni le sché­ma direc­teur cyclable de la ville de Saint-Etienne. En effet, le cours Victor Hugo fait par­tie des voi­ries rete­nues dans le « réseau secon­daire » du sché­ma direc­teur cyclable voté en juin 2009 à l’unanimité par la com­mune de Saint-Etienne.

Nous res­tons natu­rel­le­ment à votre dis­po­si­tion pour ren­con­trer vos ser­vices avec nos adhé­rents afin de vous conseiller sur les dif­fé­rentes pos­si­bi­li­tés d’aménagement qui s’offrent à vous et vous détailler les évo­lu­tions régle­men­taires sur le par­tage de la voi­rie.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre haute consi­dé­ra­tion.

Florent Missemer,

Président de l’association OCIVELO

Suite de notre action au 27 novembre 2018 :
Ce recours a por­té ses fruits. Nous avons ren­con­tré le 4 octobre le ser­vice Voirie de Saint-Etienne Métropole avec les Elus de la Ville de Saint-Etienne, Messieurs Dallara et Bargain.
Un tech­ni­cien connais­seur des amé­na­ge­ments cyclable a été embau­ché en sep­tembre dans le ser­vice voie­rie.
Nous avons déci­dé de tenir une réunion tri­mes­trielle de vali­da­tion des pro­jets de réno­va­tions par M. Dallara. Pour pré­pa­rer ces réunions, le ser­vice voi­rie nous trans­mets son plan de réno­va­tion annuel et nous concerte pour chaque rue à réno­ver. Les amé­na­ge­ments cyclables sont désor­mais sys­té­ma­ti­que­ment envi­sa­gés. C’est un très grand pas en avant, qui tra­duit la com­mande poli­tique du maire de Saint-Etienne en faveur du vélo de manière tan­gible.

Des voies cyclables seront amé­na­gées sur les contre-allées du Bd Janin, du pont du Soleil à la place Carnot, le cours V. Hugo sera trai­té en zone 30 et de nom­breux amé­na­ge­ments cyclables seront réa­li­sés au prin­temps 2019 lors de la cam­pagne de réno­va­tion viaire.

Réunions, visites de ter­rain, par­ti­ci­pa­tion aux déci­sions d’a­mé­na­ge­ments, sui­vi des dos­siers, la com­mis­sion amé­na­ge­ment de l’as­so­cia­tion a du grain à moudre, rejoi­gnez notre équipe béné­vole !