Des aménagements cyclables lors de la réfection des boulevards Jules Janin et Victor Hugo ?

Fin juillet, Ocivélo écrit au pré­sident de Saint-Étienne Métropole pour deman­der que des amé­na­ge­ments cyclables soient ins­tal­lés lors des réamé­na­ge­ments de voi­rie pré­vus sur une par­tie du bou­le­vard Jules Janin et du cours Victor Hugo. Les adhé­rents de l’as­so­cia­tion et les cyclistes sté­pha­nois attendent sa réponse…

Voici le conte­nu du cour­rier envoyé à SEM :

A Saint-Etienne, le 30 juillet 2018

Mr Gaël Perdriau
Président de Saint-Etienne Métropole
2 Avenue Grüner – CS 80257
42006 Saint-Etienne Cedex 1

CC : Mr Marc Petit, 2° eme vice-président en charge de la mobi­li­té durable.
Mr Jean-Claude Schalk, vice-président en charge des voi­ries métropolitaines
M. Gérard Loiselet, direc­tion de la voirie

Objet : déci­sion de réfec­tion de voi­ries et de trot­toirs d’un tron­çon de la contre allée du Boulevard Jules Janin entre la rue du Treyve et le bou­le­vard Thiers, du cours Victor Hugo entre le square Jovin Bouchard et la rue des Frères Maras et de la rue Masarik sans amé­na­ge­ments cyclables.

Référence AWS Achat : 

2018-GTI-0028/BO

Monsieur le Président de Saint-Etienne Métropole,

OCIVELO est une asso­cia­tion dont l’ob­jet est la pro­mo­tion de la bicy­clette au quo­ti­dien et des modes actifs alter­na­tifs à la voi­ture, dans la métro­pole sté­pha­noise. Notre asso­cia­tion agit en faveur du déve­lop­pe­ment de la pra­tique du vélo « uti­li­taire » et de « loi­sirs », de la créa­tion d’a­mé­na­ge­ments cyclables urbains et d’i­ti­né­raires cyclables inter­com­mu­naux per­met­tant des dépla­ce­ments à vélo sécu­ri­sés. Ocivélo est membre de la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette (FUB) et de l’association « Rue de l’Avenir ». C’est dans ce cadre que notre asso­cia­tion conseille, encou­rage et accom­pagne les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales pour l’aménagement du ter­ri­toire en faveur des cyclistes et des autres modes actifs, tout en veillant au res­pect de la régle­men­ta­tion en vigueur.

L’Article L 228–2 du Code l’Environnement (trans­po­si­tion de l’article 20 de la LAURE / Loi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie) sti­pule à son article 1 que : « A l’oc­ca­sion des réa­li­sa­tions ou des réno­va­tions des voies urbaines, à l’ex­cep­tion des auto­routes et voies rapides, doivent être mis au point des iti­né­raires cyclables pour­vus d’a­mé­na­ge­ments sous forme de pistes, mar­quages au sol ou cou­loirs indé­pen­dants, en fonc­tion des besoins et contraintes de la cir­cu­la­tion. ». La lar­geur de la chaus­sée n’est pas un argu­ment oppo­sable à l’application de la loi LAURE.

D’autre part, le bou­le­vard Jules Janin fait par­tie des voi­ries pré­vues dans le niveau struc­tu­rant du sché­ma direc­teur cyclable voté en juin 2009 à l’unanimité par la com­mune de Saint-Etienne. Il s’agit de « créer de manière prio­ri­taire là où ce sera pos­sible, des iti­né­raires en site propre inté­gral, larges de type piste cyclable bidi­rec­tion­nelle ou voie verte urbaine. La lar­geur recom­man­dée est de 3 mètres »

La déci­sion de réfec­tion de voi­ries et de trot­toirs d’un tron­çon de la contre allée du Boulevard Jules Janin entre la rue du Treyve et le bou­le­vard Thiers ne prend pas en compte à notre connais­sance cet article 20 de la loi LAURE ni le sché­ma direc­teur cyclable de la ville de Saint-Etienne. 

L’aménagement de pistes cyclables sur ce tron­çon est pour­tant néces­saire au regard de ces deux régle­men­ta­tions. La mise en place de « zone 30 » ou de « zone de ren­contre », de « SAS vélo » et de « céder le pas­sage cycliste aux feux de signa­li­sa­tion » pour­raient uti­le­ment com­plé­ter ce dispositif. 

La déci­sion de réfec­tion de voi­ries et de trot­toirs d’un tron­çon du cours Victor Hugo entre le square Jovin Bouchard et la rue des Frères Maras ne prend pas non plus en compte à notre connais­sance cet article 20 de la loi LAURE ni le sché­ma direc­teur cyclable de la ville de Saint-Etienne. En effet, le cours Victor Hugo fait par­tie des voi­ries rete­nues dans le « réseau secon­daire » du sché­ma direc­teur cyclable voté en juin 2009 à l’unanimité par la com­mune de Saint-Etienne. 

Nous res­tons natu­rel­le­ment à votre dis­po­si­tion pour ren­con­trer vos ser­vices avec nos adhé­rents afin de vous conseiller sur les dif­fé­rentes pos­si­bi­li­tés d’aménagement qui s’offrent à vous et vous détailler les évo­lu­tions régle­men­taires sur le par­tage de la voirie. 

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre haute considération.

Florent Missemer,

Président de l’association OCIVELO

Suite de notre action au 27 novembre 2018 :
Ce recours a por­té ses fruits. Nous avons ren­con­tré le 4 octobre le ser­vice Voirie de Saint-Etienne Métropole avec les Elus de la Ville de Saint-Etienne, Messieurs Dallara et Bargain.
Un tech­ni­cien connais­seur des amé­na­ge­ments cyclable a été embau­ché en sep­tembre dans le ser­vice voierie.
Nous avons déci­dé de tenir une réunion tri­mes­trielle de vali­da­tion des pro­jets de réno­va­tions par M. Dallara. Pour pré­pa­rer ces réunions, le ser­vice voi­rie nous trans­mets son plan de réno­va­tion annuel et nous concerte pour chaque rue à réno­ver. Les amé­na­ge­ments cyclables sont désor­mais sys­té­ma­ti­que­ment envi­sa­gés. C’est un très grand pas en avant, qui tra­duit la com­mande poli­tique du maire de Saint-Etienne en faveur du vélo de manière tangible. 

Des voies cyclables seront amé­na­gées sur les contre-allées du Bd Janin, du pont du Soleil à la place Carnot, le cours V. Hugo sera trai­té en zone 30 et de nom­breux amé­na­ge­ments cyclables seront réa­li­sés au prin­temps 2019 lors de la cam­pagne de réno­va­tion viaire.

Réunions, visites de ter­rain, par­ti­ci­pa­tion aux déci­sions d’a­mé­na­ge­ments, sui­vi des dos­siers, la com­mis­sion amé­na­ge­ment de l’as­so­cia­tion a du grain à moudre, rejoi­gnez notre équipe bénévole !