Angles morts : la nouvelle signalisation pour les véhicules lourds

Les angles morts des grands gaba­rits consti­tuent le plus grand dan­ger d’ac­ci­dents pour les cyclistes. Restons éloi­gnés de ces véhi­cules pour les­quels nous sommes sou­vent invisibles !

signalétique angles morts
La signa­lé­tique des angles morts qui doit être appo­sée sur les véhi­cules lourds

 

En appli­ca­tion de la loi d’Orientation des mobi­li­tés, voi­là le décret sur la nou­velle signa­li­sa­tion pour les véhi­cules lourds.

Véhicules concernés

Les véhi­cules dont le poids total auto­ri­sé en charge excède 3,5 tonnes, à savoir : les poids-lourds, les auto­bus et les autocars.

Où apposer la signalétique

Cette signa­li­sa­tion doit être visible sur les côtés ain­si qu’à l’ar­rière du véhi­cule, en toutes cir­cons­tances. Elle doit être située entre 0,90m et 1,50m du sol, sauf cas particuliers.

Elle doit par ailleurs être appo­sée de manière à ce qu’elle ne puisse pas gêner la visi­bi­li­té des plaques et ins­crip­tions régle­men­taires du véhi­cule, la visi­bi­li­té des divers feux et appa­reils de signa­li­sa­tion, ain­si que le champ de vision du conducteur.

Le délai

Les véhi­cules lourds doivent être équi­pés immé­dia­te­ment. Pendant une période tran­si­toire de 12 mois, les véhi­cules ayant été équi­pés sur les côtés et à l’ar­rière d’un dis­po­si­tif des­ti­né à maté­ria­li­ser la pré­sence des angles morts seront répu­tés satis­faire aux dis­po­si­tions de l’ar­rê­té même si ce dis­po­si­tif n’est pas stric­te­ment conforme au modèle.

Les sanctions

Le non-respect de cette obli­ga­tion est sanc­tion­né par une contra­ven­tion de qua­trième classe, soit une amende for­fai­taire de 135€, pou­vant être mino­rée ou majorée.

L’arrêté et la signalétique réglementaire en annexe sont disponibles à ce lien.