Se mettre au vélo, bon pour ma santé et ma planète !

L’été est là et vous avez envie d’un air nou­veau. Moyen de trans­port éco-responsable, le vélo vous per­met­tra de res­sen­tir cette brise d’air fraîche si agréable tout en fai­sant un geste pour la pla­nète. Vous avez encore des doutes ?  On vous explique ses bien­faits, et vous donne des clés au quotidien.

Santé

Pratiquer le vélo vous per­met­tra de vous dépla­cer faci­le­ment et d’augmenter votre capi­tal san­té. Que ce soit pour vous rendre au tra­vail, faire vos courses au mar­ché, rejoindre vos amis le week-end, vous attein­drez faci­le­ment les 30 minutes d’ac­ti­vi­té phy­sique quo­ti­dienne recom­man­dées par l’Organisation mon­diale pour la san­té (OMS).

velo-moyen-de-transport-doux

Le vélo comme toute acti­vi­té phy­sique per­met une meilleure oxy­gé­na­tion de vos muscles, une dimi­nu­tion de la ten­sion arté­rielle, une dimi­nu­tion de la gly­cé­mie. Le vélo est, avec la nata­tion, l’activité spor­tive la plus douce pour les muscles et le sque­lette. On évite éga­le­ment les trau­ma­tismes de la course à pied par exemple.

Environnement

Non pol­luant et com­pa­tible avec la dis­tan­cia­tion phy­sique, le vélo est une bonne réponse à la crise sani­taire et à l’ur­gence cli­ma­tique. Il est le moyen de trans­port clé pour relan­cer la socié­té. L’investissement public va en ce sens, les voies réser­vées et les sta­tion­ne­ments spé­ci­fiques sont à l’ordre du jour !

Malgré la pol­lu­tion en ville, les effets sur les neu­rones et les organes sont notoires. D’autant plus que 10 km de vélo tous les jours évitent le rejet, par l’usage d’une voi­ture, de 700 kg de CO2 par an.

Le vélo, dès aujourd’hui, pour la socié­té de demain