Insolite : Autoradio, « Petit prix du Ligérien enfermé ! »

Période excep­tion­nelle, article excep­tion­nel, un cycliste Ligérien a rete­nu l’at­ten­tion d’Ocivélo : « Je suis François Mitte, cou­reur qui vient de prendre le maillot jaune du Petit prix du Ligérien enfer­mé [sur son bal­con] et repor­tage du jour, l’Autoradio, c’est comme l’au­to­pro­mo­tion, c’est ce que l’on fait tout seul avec une sono por­table : por­tée 20 m audi­mat 18 per­sonnes ! »

« Autoradio (A.R.) : Chères audi­trices, chers audi­teurs, nous avons eu quelques pro­blèmes pour la retrans­mis­sion en direct de la 3ème étape de la nou­velle épreuve cycliste le Petit prix du Ligérien enfer­mé. Voici l’es­sen­tiel avec l’in­ter­view du Jour, de François Mitte, tou­jours maillot jaune à l’is­sue de cette étape.
Alors François com­ment s’est dérou­lée cette étape ?

François Mitte (F.M.) : Le maillot jaune m’aide à pen­ser à péda­ler, c’est une habi­tude main­te­nant, et je m’ac­croche chaque jour, sans pen­ser au len­de­main.
Toujours aus­si plat, tou­jours les mêmes bar­reaux au bal­con, la même porte fer­mée.

A.R. : La pluie, annon­cée ne vous a pas gêné.

F.M. : Non, depuis que l’on a fait la cou­ver­ture chez les voi­sins du des­sus, il ne tombe qua­si­ment rien sur mon bal­con.

A.R. : Effectivement, vous avez sou­te­nu votre effort, et cela a été remar­qué par un spon­sor : vous avez gagné un confi­né de canard, avec deux cuisses, sans doute en sou­tien aux vôtres.

F.M. : Oui je suis bien content, mais je les man­ge­rai après le dé-confinement, avec ma pou­lette, qui sera sor­tie du pou­lailler de Veauche.

A.R. : Alors, demain jour­née de repos.

F.M. : Oui et je vais essayer de ne pas faire de canards à la cla­ri­nette.

A.R. : Et la vic­toire le 10 mai, vous com­men­cez à y pen­ser ?

F.M.: C’est encore loin, et tout peut arri­ver…

A.R. : Merci et bonne soi­rée François Mitte. »

Ce jour, 19 avril, une étape de repos

Autoradio (A.R.) : la jour­née de repos, avec le maillot jaune, c’est un 20 plai­sir. dites-nous François Mitte.

Cliquez pour agran­dir. [NDLR : Notre ser­vice d’in­ves­ti­ga­tion nous pré­cise que la tourte Vosgienne est un déli­cieux plat conte­nant une viande mari­née. Une ration lui aurait été appor­tée par une voi­sine (en res­pec­tant les gestes bar­rière !)].
François Mitte (F.M.) : Oui un jour sans péda­ler cela ne me fait pas de mal, j’en pro­fite pour récu­pé­rer et pen­ser à l’é­preuve de demain, mais pas trop.

Robert Séchapatte (R.S.) : Cher François, on m’a dit que vous aviez affi­né votre tech­nique, et votre tac­tique de course pour demain. Rumeur ou réa­li­té ?

F.M. : On va dire qu’il y a du vrai, j’ai échan­gé avec Roger Furan, qui a été record­man de l’heure, alors un conseil d’an­cien c’est tou­jours bon à prendre.

R.S. : Alors demain vous avez un plan pour ce contre-la-montre de 75 minutes ?

F.M. : Disons que j’ai une vision, mais la course est la course, alors je le garde pour moi.

R.S. : On dit que vous allez par­tir vite et finir fort…

F.M. : Je n’en dirai rien, me cher­chez pas ou je vous balance mon confi­né de canard sur la tronche !

A.R. : Vous avez pu appré­cier votre état géné­ral, pas de bobo, les arti­cu­la­tions vont bien ?

F.M. : Oui, tout va bien, le point sen­sible dans les épreuves longues est sui­vi de près, si je peux dire, mon cuis­sard me pro­tège.

A.R. : Je com­prends, comme on dit, en vélo occupe-toi de tes fesses.

F.M. : C’est ça occupe-toi de tes fesses ! J’ai une sieste à finir.
Mais je tiens à remer­cier mes sup­por­teurs, c’est-à-dire ceux qui sup­portent le bruit du home trai­ner pen­dant plus d’une heure lors de l’é­tape.

Autoradio : étape du 20 avril

< Sommaire de toutes les étapes du Petit prix du Ligérien enfermé.