Au choix
 ↑  
Calendrier

 

On constate de façon reproductible que l’augmentation de la pratique du vélo urbain est corrélée avec une réduction des risques d’accident. Contrairement aux clichés trop souvent véhiculés par les médias, il n’est pas si dangereux de se déplacer à vélo.

Plus il y a de vélos, moins il y a de risque !

En France, le nombre de victimes cyclistes a baissé de 30% entre 2000 et 2005, à comparer à une baisse de 15% pour l’ensemble des modes (vélo, voiture, moto, poids lourd), et ce alors que la pratique du vélo est en hausse dans la majorité des villes. Le graphe ci-contre montre l’évolution du nombre de tués dans les accidents de la circulation en France.
JPG - 72.8 ko
Baisse du nombre de tués en France de 1993 à 2006.

Après des résultats un peu décevants en 2006, attribués par la Sécurité routière aux excès de vitesse en agglomération, la tendance à la baisse se poursuit en 2007, comme l’ont souligné les ministres J.L.Borloo et D.Bussereau dans leur conférence de presse du 18 juin 2008  : -21% de victimes cyclistes par rapport à 2005-2006 ! Nous nous réjouissons de cette évolution, qui devient vraiment significative.

Pour découvrir plus d’arguments et de données : allez sur le site de la FUBicy.


Date de création : 08/03/2010 @ 16:29
Catégorie : Au choix - Documentation-Dossiers
Page lue 7674 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !