Au choix
Calendrier
ville à 30, ville à vivre !

La carte de la zone 30 du centre-ville stéphanois (libre de droit wink

Nous saluons la mise en place de cette zone 30 dans le centre de Saint-Etienne depuis le 20 février 2015; même si nous attendions une zone 30 englobant tous les quartiers à l'intérieur du boulevard urbain.  Absent du site internet de la ville, nous vous donnons ici en exclusivité la carte de la zone 30 ainsi que les double-sens cyclables en place au 1 octobre 2015 .

legende8.jpgz30sainte.png

ville à 30, ville à vivre ! ville 30, ville en partageville à 30, ville à vivre !ville à 30 et vitesse ville à 30 et sécuritéville à 30 et risque d'accidentsVille à 30 et simplicité des solutionsville à 30 et simplicité des solutionsville à 30, Zurichville à 30, exemples à Zurichvilla à 30, Fribourgville à 30, Graz en AutricheVille à 30, je participe Ville à 30, Strasbourg Ville à 30, Fontenay, Sceaux, ClarmartVille à 30, Angleterreville à 30, mobilité ville à 30, ville durable !
 
*________________________________*

Communiqué de presse - 30 octobre 2015

Florent Missemer, président d'Ocivélo

Zone 30, danger perçu ou sécurité réelle ?

L'association des usagers du vélo à Saint Etienne, Ocivélo, milite pour la promotion des modes actifs et soutient la mise en place de la zone 30 au centre de Saint Etienne. Elle réagit aux articles sur la zone 30 parus dans le journal Le Progrès, les 26, 27 et 28 octobre.

La zone 30 permet une meilleure cohabitation de tous les usagers de la rue, piétons, vélos, deux roues motorisées et automobiles. L'apaisement de la vitesse est un élément de sécurité fondamental qui divise par 9 le nombre d'accidents mortels dans les villes (www.securite-routiere.gouv.fr). La fluidité de la circulation y est meilleure par la suppression de certains feux et le retour des priorités à droite.

Dans une zone 30, le code de la route généralise le double sens cyclable. Les vélos sont donc autorisés à circuler à double sens, sauf raison dûment motivée par les autorités.

Comment se comporter dans un double sens cyclable ?

C'est très simple, comme sur une route de campagne où les deux automobilistes doivent se croiser :

ils ralentissent et trouvent un endroit favorable au croisement, souvent celui qui s’arrête est remercié par l'autre. Quelle différence avec le croisement d'un vélo ? Avons-nous oublié la courtoisie en ville ?

Dans une rue à double-sens cyclable, le cycliste doit prendre sa place sur la chaussée et arriver face à la voiture. Il est alors visible de loin par l'automobiliste, chacun peut envisager le croisement (cf. illustrations ci-dessous)

La distance latérale de sécurité de 1m, (article 414-4 du code de la route) est valable pour le dépassement d'un cycliste par une voiture roulant dans le même sens mais ne s'applique pas dans le croisement en sens opposé. Tout simplement parce que, lors d'un croisement, le volant de la voiture est du coté du cycliste qui la croise. L'automobiliste peut alors facilement juger de la distance le séparant du cycliste.

Les zones 30 existent dans toutes les villes :

Les zones 30 se généralisent dans les villes françaises, la presqu'île de Lyon est un exemple proche, nous pouvons citer Bordeaux, Paris, Metz et nombre d'autres villes. Les grands axes d'entrée et de sortie de ville restent à 50 km/h, les autres voies sont à 30km/h. En ville, 30 km/h devient la règle et 50km/h l’exception.

L'association Ocivélo a été concertée par la Ville de Saint Etienne pour la mise en place de la zone 30 et souhaite plus de communication et d'information de la part de la municipalité sur cette opération.

Plus de vélos = moins d'accidents, la seule difficulté à Saint Etienne, c'est de monter la Vivaraize !

Ami(e)s cyclistes, rejoignez les 450 adhérent(e)s de l'association !

Ocivélo.

double-sens01.pngdouble-sens02.png

en vert, la trajectoire à suivre par le cycliste

*________________________________*
Les enfants d'âge primaire ne peuvent pas voir correctement les véhicules roulant à plus de 30 km/h – Novembre 2010

 
Une nouvelle étude menée par des scientifiques de la vision de l' université Royal Holloway de Londres a mesuré la capacité des enfants à détecter des voitures qui approchent dans un scénario de traversée de la route. Lorsque un véhicule roule à une vitesse supérieure à 30 km / h, les enfants d'âge scolaire (6 - 11 ans) peuvent ne pas être en mesure de dire qu'une voiture s'approche. Cela justifie fermement les arguments pour la mise en œuvre et l'application des limitations de vitesse à 30 km / h dans les zones où des enfants se déplacent à pied, comme les rues résidentielles.
L'étude, publiée par le journal « Psychological Science », décrit comment tous les piétons, et / ou les conducteurs peuvent sous-estimer la vitesse de véhicules plus rapides et peuvent, dans
certains cas, ne pas les voir du tout, à cause d'une illusion de vitesse. Les chercheurs ont mesuré l'acuité perceptive de plus de 100 enfants dans les écoles primaires et calculé la vitesse d'approche qu'ils peuvent détecter de manière fiable. Les piétons adultes peuvent avoir des jugements précis pour les véhicules circulant jusqu'à 75 km/h, mais les enfants d'âge primaire n'ont plus de jugement fiable une fois que la vitesse d'approche dépasse les 30 km/h.
Le Professeur John Wann qui a dirigé la recherche explique :
"Ceci n'est pas du à un manque d'attention des enfants, mais à un problème lié à des mécanismes de détection visuelle de bas niveau, de sorte que même lorsque les enfants accordent une très grande attention, ils peuvent ne pas détecter un véhicule se rapprochant rapidement."

 
Le Professeur Wann souligne que la solution la plus simple se trouve dans la régulation du trafic :
"Ces résultats fournissent des preuves solides que les enfants peuvent faire des jugements risqués de traversée lorsque des véhicules roulent à 40 ou 50 km/h. En outre, les véhicules qu'ils ont le plus de risque de trouver en face d'eux sont les plus rapides et donc ceux qui sont les plus susceptibles d'entraîner un décès. Parcourir 1 km dans un quartier résidentiel à 30 km/h au lieu de 50 km/h ne fera qu'ajouter 50 secondes à la durée du trajet. Nous encourageons les conducteurs à prendre 50 secondes pour sauver la vie d'un enfant ".
Anna Semlyen, manager de la campagne "20’s Plenty for Us" explique
"Nous ne pouvons pas traiter la sécurité routière des enfants simplement en leur apprenant à accorder plus d'attention. Les enfants piétons ne peuvent pas juger les vitesses d'approche de la même manière que les adultes. Il est simpliste de blâmer les enfants et de leur suggérer qu'ils traversent sans contrôler. Cette étude suggère que c'est la vitesse trop rapide des conducteurs qui crée des erreurs, car il est alors impossible pour les enfants de prendre des décisions correctes. C'est à la société des adultes de protéger les familles en créant des zones 30 là où les gens vivent et aux conducteurs de respecter la signalisation. "
Cette étude faisait partie d'un vaste projet parrainé par l'ESRC, un des conseils de recherche du Royaume-Uni, afin de comprendre les facteurs de perception qui peuvent conduire à des accidents pour les piétons. Le groupe de recherche a récemment publié une étude sur l'imagerie cérébrale dans les « Actes de la Société royale » qui montre que quelques-uns des composants clés pour
gérer les événements de détection de collision se situent au niveau du tronc cérébral, qui est un système précurseur de détection de bas niveau.
Anna Semlyen, Campaign Manager anna.s@20splentyforus.org.uk
Rod King, Campaign Director rod.k@20splentyforus.org.uk
lien vers l'article scientifique (en anglais )

 
Pas convaincu, regardez cette vidéo !




 
Bourges à vélo
11,5 km de double-sens cyclables en centre ville
LAVAL
Généralisation des doubles-sens cyclables et création de Zones de Rencontre
AURILLAC

Une ville qui se partage avec aires piétonnes, Zones de Rencontre, Zones 30 et double-sens cyclables
 

Rochefort passe à 30

Pour améliorer le cadre de vie de ses habitants, la Ville de Rochefort étend sa zone 30 à l’ensemble des rues. Depuis le 30 septembre, les axes à 50 km/h sont devenus l’exception. Piétons et vélos sont davantage préservés mais chacun gagne en sécurité.










 

Paris ville 30 en 2017

A l’été 2017, dans la moitié de la capitale, la vitesse autorisée sera limitée à 30 km/h. Mardi 5 juillet, le Conseil de Paris a approuvé l’extension des zones de réduction de vitesse pour les véhicules : 150 kilomètres de voies supplémentaires vont être classés en « zone 30 » d’ici au premier semestre 2017. Si la norme dominante reste encore aujourd’hui la limitation à 50 km/h, « en 2017, nous basculerons vers une ville majoritairement à 30 km/h », assure Christophe Najdovski, adjoint Europe Ecologie-Les Verts (EELV) chargé des transports à la mairie de Paris.

paris30

En 2015 déjà, un ensemble de zones 30 avait été créé dans les quatre premiers arrondissements de la capitale ainsi que dans les 8e, 11e, 12e, 13e, 17e et 20e, portant le linéaire de voirie où s’applique cette limitation de vitesse à plus d’un tiers des 1 700 kilomètres que représente le réseau parisien. Les 150 km de nouvelles voies à 30 km/h concerneront les 8e, 9e, 10e, 13e, 14e, 15e, 18e et 19e arrondissements.

Ce n’est encore qu’une étape. La municipalité veut généraliser, d’ici à 2020, l’abaissement de la vitesse à 90 % du territoire parisien

Source : www.lemonde.fr






 

Ville apaisée : Grenoble à 30 km/h depuis le 1er janvier 2016

Depuis le 1er janvier 2016, à l’initiative de la Métro, Grenoble et 14 communes de l'agglomération ont généralisé la limitation de vitesse en ville à 30 km/h, 50 km/h devenant une exception.

La vitesse maximale autorisée est donc limitée à 30 km/h sur l’ensemble des rues, à l’exception de quelques axes majeurs où il est possible de rouler à 50km/h.

plan grenoble 30


Date de création : 11/03/2011 @ 17:49
Catégorie : - On y travaille
Page lue 8126 fois